Utiliser Wbadmin pour sauvegarder et restaurer sous Windows Server 2016

Wbadmin dans Windows Server 2016

Dans Windows Server 2016, il existe deux façons pour créer une sauvegarde ou une restauration. L'une est d'utiliser Sauvegarde de Windows Server, l'autre est l'outil de ligne de commande - Wbadmin. Par rapport à Sauvegarde de Windows Server, Wbadmin apporte plus d'options pour la gestion des sauvegardes, par exemple, supprimer des sauvegardes. Mais vous devez être membre du groupe d'administrateur, si vous voulez créer des sauvegardes avec Wbadmin.

Pour ouvrir l'invite de commande élevée, vous pouvez faites un clic droit sur le bouton Démarrer, puis sélectionnez Invite de commandes (Admin) dans le menu pop-up. Ensuite, vous pouvez utiliser une commande pour créer des sauvegarde ou des restaurations. Pour voir toutes les commandes prises en charge par Wbadmin, vous pouvez utiliser la commande: Wbadmin/?

Supported Commands

Comment utiliser la commande Wbadmin?

L'outil en ligne de commande (wbadmin) est souvent utilisé pour la sauvegarde et la restauration sous Windows Server 2016. Il est très pratique pour ceux qui sont familiers avec Wbadmin.

Sauvegarde avec Wbadmin

Pour créer une image sous Windows Server, vous pouvez choisir faire une sauvegarde de l'état du système ou une sauvegarde de l'état hors système. Celle-ci permet de spécifier les éléments que vous voulez sélectionner. Pour une sauvegarde de l'état du système, utilisez la commande:

"Wbadmin start systemstatebackup –backuptarget:[emplacement de sauvegarde]"

Lorsque vous spécifiez l'emplacement cible de sauvegarde, vous pouvez utiliser une lettre de lecteur, un volume GUID, ou une adresse réseau. Effectuer une récupération de métal nu avec la commande suivante: "Wbadmin start backup -backupTarget:[backup location]: -allcritical -quiet". "-quiet" signifie que la sauvegarde est effectuée sans invite. Par exemple, pour créer une sauvegarde de métal nu sur le lecteur E:, utilisez la commande:

"WBadmin start backup -backupTarget:E: -allcritical –systemstate -vssful"

WBadmin Start Backup

Une sauvegarde de l'état du système peut être restaurée seulement sur le même serveur où la sauvegarde a été créée, tandis que une sauvegarde de métal nu peut être restaurée à tous les serveurs avec un matériel similaire ou différent.

Restauration avec Wbadmin

Lorsque Server 2016 fonctionne anormalement en raison des modifications inappropriées dans Paramètres système, vous pouvez effectuer une restauration de l'état du système pour récupérer les paramètres du système. Pour une restauration de l'état du système, utilisez la commande suivante:

"Wbadmin start systemstaterecovery -version: versionIdentifier --backupTarget:[backup location] –quiet"

Quant à la version de sauvegarde, vous pouvez exécuter la commande "Wbadmin get versions" pour lister tous les identificateurs de version. Par exemple, vous pouvez utiliser la commande suivante afin d'effectuer une récupération de l'état du système à partir du dossier réseau partagé \\192.168.0.221\Public\backup.

"Wbadmin start systemstaterecovery -version:11/11/2015-01:09 -backupTarget: \\192.168.0.221\Public\backup -quiet"

System State Recovery

Comme la récupération de l'état du système ne restaure les données d'état du système, vous devez utiliser la commande Wbadmin start sysrecovery pour restaurer votre serveur. Pour effectuer une récupération complète du serveur, il faut démarrer votre serveur dans l'environnement de préinstallation Windows à l'aide d'un disque d'installation Windows ou d'un lecteur de récupération.

La syntaxe pour la récupération complète du serveur est: "Wbadmin start sysrecovery -version:versionIdentifier -backupTarget:[emplacement de sauvegarde]". Par exemple, afin de restaurer la sauvegarde de Windows Server 2016 créée à 06:48 le 10 novembre 2015, utilisez la commande suivante:

"Wbadmin start sysrecovery –version:11/10/2015-06:48 –backuptarget:D –machine:WIN-9814GD4FH95"

Cependant, l'outil Wbadmin a des limites. Par exemple, seuls les volumes formatés en NTFS peuvent être protégés, et vous pouvez créer une seule sauvegarde planifiée. Donc, il vaut mieux utiliser un logiciel tiers.

Logiciel de sauvegarde pour Windows Server

En tant que logiciel de sauvegarde et de restauration pour Windows Servers, AOMEI Backupper Server vous permet d'effectuer des sauvegardes et des restaurations d'une manière plus souple et plus efficace. Il prend en charge plusieurs systèmes de fichiers, y compris NTFS, FAT32, et EXT3, et le nombre des sauvegardes planifiées ne se limite pas.

Il apporte de nombreuses fonctions et options pour rendre le fonctionnement de la tâche plus rapide et plus sûr. Grâce à son interface intuitive, il faut seulement quelques clics pour créer une sauvegarde ou une restauration. Avec la sauvegarde différentielle/incrémentielle, vous pouvez sauvegarder toutes vos données, en même temps, elle vous économiser de l'espace et du temps. En outre, par créer un support de démarrage, vous pouvez entrer dans AOMEI Backupper PE et restaurer votre serveur lorsqu'il n'est pas amorçable.

Pour créer une image système avec AOMEI Backupper:

1. Téléchargez gratuitement AOMEI Backupper Server pour un essai de 30 jours. Puis, installez et lancez ce logiciel.

2. Sous l'onglet "Sauvegarder", cliquez sur "Sauvegarde de système".

Backup Tab

3. Cliquez sur Étape 2 pour spécifier l'emplacement de destination de sauvegarde. Le dossier de réseau partagé est aussi pris en charge.

Select Destination Location

4. Cliquez sur Démarrer pour effectuer le processus de sauvegarde.

Outre la sauvegarde et la restauration, AOMEI Backupper peut aussi migrer les données vers un SSD ou d'autres périphériques de stockage. De plus, il vous permet de faire une sauvegarde, une restauration ou un clonage à partir de la ligne de commande comme l'utilisation de Wbadmin Windows Server 2016. Pour afficher tous les paramètres de l'utilitaire de ligne de commande, tapez "AMBackup.exe /?" dans l'invite de commande élevée.